EXPLICATIONS TECHNIQUES

Les procédés Platine / Palladium dits "nobles" se basent sur des réactions chimiques comparables à celles de la photographie conventionnelle. Ils peuvent du point de vue chimique se classer en deux groupes : les procédés basés sur l’emploi de sels métalliques et ceux basés sur l’emploi du bichromate. Les procédés nobles sont tous très stables, ils forment des images photographiques très permanentes.

La plupart des procédés photographiques historiques sont des procédés de contact et nécessitent dès lors un négatif de la même dimension que celle de l’image finale désirée. Le platine et le palladium sont des métaux plus stables que l’argent. Entre 1873 et 1880 William Willis déposait 3 brevets.


En savoir plus : 

Séance de tirage platine-palladium, sur le site "Galerie-photo"   |>>...

Produits chimiques utilisés
1
Oxyde Oxalique
2 Chlorate de Potassium
3  Chlorure de Palladium
4  Oxalate Ferrique

La solution sensible est préparée immédiatement avant la sensibilisation du papier.
Insolation à la lumière du soleil ou une lampe U.V.
Développement à la base d’oxalate de potassium
Éclaircissement dans une solution d’acide chlorhydrique ou acide citrique. Lavage, séchage

Photographies tirages N/B (Valeur des tirages)

Tirées sur papier Baryt Ilfort ou Agfa et virées au Sélénium +/- 35/35

5 tirages maximum 
500 €  le tirage

Palladium
Mes Photographies (Palladium) sont retravaillées avec des crayons pastels donc pratiquement exemplaire unique
 

3 tirages
  750 €  le tirage
Exemplaire unique +- 13/18 numéroté 1/1  1250 €
Palladium 33/43  2 tirages  1500 €  le tirage
Palladium 50/50  2 tirages  1500 €  le tirage

Reproduction numérique 100/100 imprimée sur papier Photographique garantie un siècle 750 €

Copyright © 2005-2017 :: All Rights Reserved